Grand Palais Immersif : un nouvel acteur culturel

La Réunion des musées nationaux – Grand Palais aux cotés de la Banque des Territoires, au titre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) de l’Etat, et VINCI Immobilier créent Grand Palais Immersif, une nouvelle filiale spécialisée dans la production, l’exploitation et la diffusion d’expositions numériques, pour le public parisien, national et international.

Grand Palais Immersif a pour missions :
- la conception et la réalisation d’expositions numériques immersives, en synergie avec des musées, des producteurs audiovisuels et multimédias, des start-ups spécialisées dans le digital ;
- leur exploitation à Paris, dans un Grand Palais rénové et, en attendant, dans des espaces dédiés ;
- leur commercialisation, tant sur le territoire national dans des formats adaptés, qu’à l’international.

Grand Palais Immersif est né d’un engagement commun entre la Rmn – Grand Palais, la Banque des Territoires et VINCI Immobilier : diffuser la culture au plus près des territoires et rendre l’art accessible au plus grand nombre. Cela grâce à une dynamique résolument contemporaine et internationale, en valorisant l’innovation numérique sous toutes ses formes : scénographies immersives, médiation numérique, réalité virtuelle, réalité augmentée et mixte. Grand Palais Immersif porte l’ambition de devenir un acteur-clé sur le
marché émergent des expositions numériques, avec une ligne éditoriale exigeante mariant le spectaculaire, la narration et la transmission de connaissances.

La Rmn – Grand Palais apporte à Grand Palais Immersif son expertise dans la conception et la production d’expositions de qualité. Elle inscrit ce nouveau projet dans la continuité de l’exposition Sites Eternels en 2016 puis de l’exposition Pompéi au Grand Palais (plus de 200 000 visiteurs du 1er juillet au 31 octobre 2020), qui mêlaient oeuvres originales et environnement numérique.

La Banque des Territoires (Caisse des Dépôts) est opérateur dans le secteur de la culture depuis 2010 pour le compte des Investissements d’avenir. Elle est aussi un acteur majeur de l’inclusion et de l’attractivité des territoires, en lien avec les acteurs de l’innovation, et au coeur des enjeux de relance et de transformation (durable, numérique) de notre pays. Elle apportera autant ses expertises dans le domaine de l’innovation culturelle que ses capacités d’ingénierie territoriale, avec la conviction que la culture est essentielle pour créer du lien, réduire les inégalités sociales, rendre attractifs ou revitaliser des territoires, créer ou recréer de
l’emploi localement.

VINCI Immobilier inscrit cette démarche dans le prolongement direct de son engagement en faveur de la culture, initié notamment à travers la charte « 1 immeuble 1 oeuvre ». Expert en promotion immobilière et en réhabilitation urbaine, VINCI Immobilier complète ainsi ses offres avec une approche culturelle originale, qui permettra de proposer aux collectivités l’implantation de nouveaux lieux d’exposition en partenariat avec Grand Palais Immersif. Ce partenariat permettra également à VINCI Immobilier de renforcer son positionnement
dans la transformation de lieux en déshérence et l’animation des bâtiments en attente de développement.

Les premiers partenariats de Grand Palais Immersif se dérouleront avec le musée du Louvre, Iconem (startup spécialisée dans la numérisation des sites patrimoniaux), et la Fondation Mucha. Ils soulignent le rôle renforcé de la Rmn – Grand Palais au coeur de l’écosystème muséal et numérique, et sa capacité à associer dynamique entrepreneuriale et exigence culturelle.

« La Rmn – Grand Palais a fortement développé depuis ces dernières années ses projets et ses compétences numériques. L’exposition à dominante numérique Pompéi, qui vient de fermer ses portes au Grand Palais, vient confirmer la pertinence d’un nouveau modèle de production d’exposition qui aura vocation à trouver sa place dans le Grand Palais rénové et à l’international. »
Chris Dercon, Président de la Rmn – Grand Palais

« L’articulation de l’émotion mais aussi de l’information et de l’interaction dans des environnements immersifs crée de l’attraction porteuse de valeurs. Nous sommes en discussion avec plusieurs acteurs pour montrer nos nouveaux projets à Paris prochainement, avant d’ouvrir les futures galeries immersives dans le Grand Palais restauré. »
Roei Amit, Directeur Général de Grand Palais Immersif

« Nous sommes très fiers de la création de Grand Palais Immersif, développée en étroite collaboration avec la Rmn – Grand Palais et la Caisse de Dépôts. Nous partageons la même ambition, celle de proposer au plus grand nombre, un nouvel espace de vie où l’art peut être porteur de beauté et de lien social. Grâce à ce nouveau partenariat, nous pourrons aussi répondre aux demandes des collectivités locales qui souhaitent redynamiser leur tissu urbain en évitant une occupation non-souhaitée d’espaces vacants. Promouvoir ces expositions, c’est participer à l’essor de l’art dans la Cité et en démocratiser l’accès ».
Olivier de la Roussière, Président de VINCI Immobilier

« Le Grand Palais Immersif est le onzième investissement de l’AMI Culture Patrimoine et numérique qui a fait émerger ce projet ambitieux, né initialement d’échanges entre la Banque des Territoires, le ministère de la Culture et la Rmn – Grand Palais, avec cette nécessité de penser la culture et la création à une époque où les nouvelles technologies peuvent être autant des menaces que des opportunités. Les technologies dites immersives seront une des prochaines révolutions des plateformes digitales où les géants du numérique américains et chinois investissent déjà massivement. C’est aujourd’hui une question de souveraineté culturelle qu’une institution publique comme la Rmn – Grand Palais investisse ce nouveau champ créatif et de médiation culturelle. Enfin, la création artistique, qui est une manière de penser le monde et de libérer nos imaginaires et nos émotions, évolue avec son temps. Elle est exploratrice par nature. Je suis également convaincue qu’aucune forme de culture n’en remplace une autre. Elles s’ajoutent, pour répondre à tous les goûts mais aussi pour nourrir toujours plus intensément nos besoins au quotidien d’émerveillement au monde, donc d’art, de beauté, de connaissances dont nous avons particulièrement besoin aujourd’hui dans le contexte de crise que nous traversons. »
Maud Franca, Directrice adjointe du PIA pour le numérique, Banque des Territoires
Voir plus

S'inscrire