Réconciliations. Henri IV et Rome (1589 – 1610)

4 avril - 5 juillet 2020
Musée national et domaine du château de Pau, rue du Château, 64000 Pau
Exposition produite par la Réunion des musées nationaux - Grand Palais et le Musée national et domaine du Château de Pau
.......................................

L’exposition Réconciliations. Henri IV et Rome (1589 - 1610) se propose de réfléchir sur la réconciliation dans les arts dans une perspective historique et dans l’idée d’une paix européenne élargie. Il s’agit également de présenter une promenade henricienne à Rome à travers tous les monuments qui ont gardé la trace de ce formidable élan diplomatique.

En effet, ce projet est consacré aux rapports politiques et artistiques entre Rome et Henri IV, monarque protestant, frappé d’excommunication par Sixte Quint, converti au catholicisme en 1593 mais qui n’obtint sa réconciliation avec le pape Clément VIII qu’en 1595. L’action diplomatique de ce souverain et ses relations complexes avec le Saint Siège furent marquées par la commande d’oeuvres majeures. Cette réconciliation, célébrée et préparée par une abondante littérature politique et partisane prenant pour point de départ la confiance retrouvée entre le pape et le Roi Très-Chrétien, s’étendit aux nations européennes et, à l’intérieur du royaume de France, au corps social tout entier, au-delà des différences de confession et des rancoeurs accumulées au temps des troubles. S’appuyant sur une importante tradition iconographique en milieu romain, les artistes ont traité le sujet selon diverses modalités stylistiques et interprétatives, en écho aux multiples nuances qui animaient le paysage esthétique de la Rome baroque dans les premières années du XVIIe siècle.

Du fait de leur importance historique, une place significative sera consacrée aux oeuvres graphiques (livres précieux, estampes et manuscrits) et à la sculpture, notamment avec la présentation de maquettes d’oeuvres de dimensions importantes. Un bref panorama de l’art de la médaille à Rome dans ces mêmes années retracera les faits politiques et les figures principales liés à ce processus de reconstruction d’une alliance entre Rome et Paris. Le parcours sera complété par des oeuvres de grande signification diplomatique, ainsi que par un choix de pièces d’orfèvrerie et de pierres dures, qui viendront signaler d’un éclat précieux les efforts de recherche d’une paix durable en Europe au tournant des années 1600.

Enfin, l’exposition s’emparera de ces événements artistiques pour inviter à une réflexion sur les différentes modalités de représentation de la réconciliation en tant que motif et valeur de référence : œuvres commémoratives et représentations du souverain dans un geste pacifique (en nouveau Constantin) ou écrasant l’hydre de la discorde civile (en Hercule christianisé).

La manifestation fait l’objet d’un partenariat avec les musées du Vatican impliquant une participation scientifique. Un programme de recherches autour du thème de la réconciliation dans les domaines de l’histoire, de l’esthétique et de l’histoire de l’art religieux, ainsi que des journées d’études feront suite à l’exposition.

.......................................

commissariat : Paul Mironneau, conservateur général du Patrimoine, directeur du Musée national et domaine du château de Pau.
Isabelle Pébay-Clottes, conservatrice générale du Patrimoine au Musée national et domaine du château de Pau
Claude Menges-Mironneau, chargée de mission au Musée national et domaine du château de Pau, conservateur des Antiquités et Objets d’art des Pyrénées-Atlantiques
.......................................

photos presse disponibles:

L’utilisation des visuels a été négociée par la Rmn-GP, Ils peuvent être utilisés jusqu’à la fin de l’exposition (5 juin - 6 septembre 2020), et uniquement dans le cadre de la promotion de l’exposition.

Voir plus

S'inscrire

CONTACT PRESSE :

Florence Le Moing : florence.le-moing@rmngp.fr ; Mathilde Wadoux : mathilde.wadoux@rmngp.fr