Concert de Leonardo García Alarcón  avec les élèves du département de musique ancienne et du département des disciplines vocales du Conservatoire de Paris  au Salon d'honneur du Grand Palais - Jeudi 29 novembre à 20h30

Pour célébrer l’exposition « Eblouissante Venise » au Grand Palais, le Conservatoire de Paris a laissé carte blanche au chef d’orchestre argentin Leonardo García Alarcón, grande figure de la musique baroque.
Le chef a souhaité offrir au public la redécouverte d’un chef-d’oeuvre oublié : le « Giove in Argo » d’Antonio Lotti (Venise ou Hanovre 1667- Venise 1740). C’est en 1717 puis en 1719 que cet opéra a été donné à Dresde. Il ne sera plus jamais joué ensuite, seul le livret de Lucchini sera repris par Haendel en 1739. Pour cette exhumation, Leonardo García Alarcón a refait grâce au soutien du Festival Baroque de Pontoise, un matériel d’orchestre en partant du manuscrit de 1719. La musique
de théâtre de ce compositeur surtout connu pour son Crucifixus à 8 voix méritait bien ces efforts.

L’oeuvre sera donnée sous la direction de Leonardo García Alarcón par 20 instrumentistes et 6 chanteurs, élèves du Conservatoire de Paris.

Pensée comme partie prenante de la formation, l’expérience de la scène est au coeur des préoccupations du Conservatoire et acte la rencontre entre les élèves et les publics. Mise en situation pour les uns, elle permet aux autres d’avoir un aperçu de la richesse du travail effectué au sein des murs de l’institution.

L’idéal d’éducation prôné par le Conservatoire, héritier des Lumières, se double d’une capacité à réinventer avec chaque génération de jeunes artistes la recherche inconditionnelle de l’excellence et de la justesse – du son, du geste et de l’interprétation, dans une quête toujours renouvelée de l’universalité de l’émotion artistique.

Ouverture des réservertions le 19 novembre à 9h sur le site du Grand Palais

gratuit sur réservation

 
Voir plus

S'inscrire

CONTACT PRESSE :

florence.le-moing@rmngp.fr